La véritable histoire des bretelles

Qui a inventé les bretelles? 

Pourquoi ? Voici un récapitulatif assez bref de l'histoire des Bretelles, de leurs inventions à leurs démocratisation.

La mode est aussi un patrimoine de notre culture, nous allons vous dévoiler une partie de celui-ci en quelques lignes. Les bretelles ont traversé l'histoire sans se démoder, elles se sont tout le temps adaptées aux nouveaux styles, c'est un véritable accessoire de mode.

De l'invention d'Henri III, à la démocratisation en 1870.

Beaucoup pensent que les bretelles ont été inventé dans la période du règne d'Henri III, ce n'est pas faux cependant ce n'est que pendant révolution française, qu'elles ont véritablement été inventée, ainsi que sa démocratisation a démarrée au cours du 19ème siècles jusqu'à nos jours. Il faut tout de même noter que la bretelle est devenu un véritable phénomène après la guerre, vers 1870.

Les premières bretelles étaient extrêmement rigides, on l'a surnommée formation en drap pour la bretelle ouvrière c'est à dire réservé aux ouvriers, en cuir bien souvent pour la bretelle dite bourgeoise, plus chère et plus élégante à l'époque, c'était un véritable signe de distinction social. Pas d'usine, ni de travail à la chaîne à l'époque, elles sont fabriquées d'une manière manuelle, pièce par pièce à l'artisanale.

Vieilles bretelles, à l'ancienne


De la bretelle en bois aux bretelles en plastique.

Les premiers appareils à fabriquer les bretelles étaient constitués en bois et ont été mis au point par deux français de Rouen, Duval et Gosse, les pères fondateurs des bretelles. En 1826, un compatriote français, Antheaume, un ancien tisserand, a imaginé les tissus creux tubulaires. Il construisit la machine appelée : le métier à six bandes qui, allié avec l'utilisation de fils caoutchouc importés directement d'Angleterre, facilita la fabrication de bretelles élastiques.

Les bretelles mikados aux bretelles colorées et rétrécies.

A partir de cette invention, la mini révolution des confection de la bretelle, il y a eu des transformations, surtout au niveau du système d' attache. Après la bretelle qualifiée de russe qui est apparue vers les années 1836, lui ont succédé, le "va-et vient" qui sera donc remplacé par une autre technique appelée le chevalet. En 1850, c'est l'apparition de la bretelle dite rétrécie et un peu plus tard, des pattes élastiques, les "Mikados", qui ont eu le plus de succès vers le grand public.

Depuis toutes ces innovations dans le monde de la mode, cette industrie n'a cessé d'obtenir de gros progrès, tant sur le domaine de la fabrication que sur la création. Au fil du temps les bretelles sont devenus un véritable accessoire de mode, totalement démocratisé.

Source : Allilaire Jean Les Industries de l'Habillement, 1947